#17: Frigorifiés à Yūrakuchō

#17: Frigorifiés à Yūrakuchō

Pour ce dix-septième épisode on s’est surpassés en terme d’audio dégueulasse : on est littéralement allés enregistrer sous un pont de la Yamanote (un train toutes les 5 minutes), emmitouflés sous plusieurs couches de couvertures qui grattent, à une des terrasses les plus bruyantes de Tokyo. C’est dans ces conditions extrêmes qu’on a invité Proppy, avec qui on a discuté de sujets aussi divers que variés.
Et en plus j’ai raté mon train pour le retour…


Le sommaire :

  • Des news pas piquées des hannetons : Du sexe automobile, de la flûte nasale, un enterrement DIY, des maisons-témoin pour chat et les dix ans de Kumamon.
    Haruka et ses flutes nasales
    Site web des 10 ans de Kumamon
  • Les “Yuru Kyara” : ces mascottes locales japonaises aussi adorables que terrifiantes. Ou on apprend aussi que Ludo fait de la gymnastique en combinaison d’ours.
  • Le mot de Ludo : “Tansui Kabutsu” (炭水化物). Les carbohydrates dans le contexte de l’inter polarisation des puissances régionales (c’est une blague, en vrai on parle des mots étrangers dans la langue japonaise).
  • Notre invité, Proppy nous parle de l’Atari VCS 2600, de programmation de jeux, d’open-source et de son combat de tous les jours pour l’apprentissage de la langue japonaise.
  • Petite rectification : les étrangers peuvent donner leur sang au Japon, mais les conditions sont très strictes. Par exemple, si vous avez passé plus de 6 mois en France entre 1980 et 2004 vous êtes disqualifié (à cause de la vache folle, il semblerait).
    Donating Blood in Japan (en anglais)

Liens :


Audio :

  • Kumamon-mon, musique officielle
  • PNL – Au DD / Japanese cover by L Lockser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *